Nolife sur le câble ?

Il y a quelques jours, un téléspectateur potentiel de Nolife (DaPlayer) qui reçoit la télévision par l’offre câble de Numéricâble a eu la surprise de voir qu’il captait Nolife en branchant sa télé directement sur l’arrivée Numéricâble. Il a tout de suite fait part de sa trouvaille sur le forum de Nolife : oui, la chaîne était diffusée sur le réseau de Numéricâble, sur le canal 178 !

À Nolife, on a reçu la nouvelle avec beaucoup de circonspection, car rien n’avait été signé avec Numéricâble, aucune négociation n’était en cours, et surtout se posait la question de l’origine du signal que cette personne recevait.

Nous avions besoin de preuves pour commencer à contacter nos différents prestataires et éventuellement Numéricâble. Finalement, DaPlayer a envoyé une vidéo expliquant la manipulation qu’il avait faite, et comment il recevait la chaîne.


DaPlayer a en fait trouvé le flux de Nolife en n’utilisant pas le décodeur TV de Numéricâble (le sien étant en panne) mais en branchant le câble coaxial directement sur l’entrée antenne de son nouveau téléviseur HD, pensant ainsi pouvoir capter le « service antenne », c’est à dire les chaînes analogiques et de la TNT reprises par le câble et disponibles que la personne soit abonné au câble ou pas (c’est une obligation légale, il me semble).

Mais en fait, son téléviseur disposait en plus du tuner analogique et DVB-T (TNT), un tuner DVB-C (Câble). Ce tuner permet de capter tous les flux numériques qui transitent par le réseau utilisé par Numéricâble, qui n’est pas le réseau de « Numéricâble » à proprement parler, comme je vais l’expliquer un peu plus bas. Beaucoup de chaînes sont payantes, et donc cryptées, et sa télévision ne peut les lire (à moins d’avoir un lecteur de carte dans sa télé pour mettre la carte Numéricâble, de tels téléviseurs existent désormais).

Pour ma part, mes soupçons se sont envolés à partir du moment où j’ai compris que les téléviseurs récents possédaient un tuner DVB-C – ce que je ne savait pas. Mais le mystère restait entier : d’où provenait ce flux vidéo ?

Un petit appel à notre prestataire de diffusion, Cognacq-Jay Images, nous a permis d’y voir un peu plus clair sur la probable source de ce flux magique.

En fait, le réseau physique en fibre optique qu’utilise Numéricâble n’est pas le réseau de Numéricâble mais celui d’une autre société, Completel. Il se trouve que Numéricâble a racheté Completel il y a quelques temps, donc il s’agit plus ou moins de la même entité (quand vous donnez l’autorisation à Numéricâble de percer un mur, vous le donnez aussi à Completel), mais en réalité le réseau de Completel est utilisé pour d’autres choses que les offres aux particuliers. Par exemple, la régie de diffusion de Nolife transmet son signal à Cognacq-Jay via une liaison spécialisée transitant par le réseau de Completel.

Donc, en réalité, Completel fait transiter les flux télévison de Numéricâble via son réseau, mais il pourrait aussi faire transiter d’autres flux, y compris sur son réseau dédié aux offres de Numéricâble.

Et c’est précisément ce qui se passe, puisque Completel loue désormais son réseau à un concurrent de Numéricâble qui va déployer son offre aux particuliers normalement très bientôt. Nous n’avons aucun détail là-dessus mais je pense qu’il devrait s’agir d’une offre THD (Très Haut Débit) via la fibre optique FTTB de Completel, en triplay (internet+téléphone+télé), voire quadriplay.

Il se trouve que Nolife est déjà diffusé sur un autre réseau de cet opérateur. Maintenant, je vous laisse tirer les conclusions de cet article avec une petite précision : pour l’instant, aucune arrivé de Nolife sur le réseau de Numéricâble est à l’ordre du jour.

Pour ceux qui sont abonnés Numéricâble, il reste donc trois solutions pour recevoir Nolife : ou bien attendre l’offre de ce nouvel opérateur et quitter Numéricâble pour cette nouvelle offre, ou bien essayer de brancher votre télé HD à la sortie coaxiale de Numéricâble en espérant que vous captiez la chaîne (il vous faudra certainement un câble de ce type), ou prier pour que Numéricâble se réveille…