Let’s Install Linux (conclusion)

Il y a quelques semaines, je me suis demandé pourquoi j’étais encore en train d’utiliser Windows sur mon ordinateur personnel.

tl;dr: je reste sous Windows car Linux est incapable de gérer des archives correctement en réseau.

La plupart des choses que je fais à la maison c’est, en gros :

  • Allez sur le net dire des conneries
  • Répondre en disant des conneries
  • Lire mes e-mails (un peu)
  • Consulter, trier, créer des fichiers sur mon NAS

Je joue très peu sur PC. J’ai aussi la suite Adobe, ce qui est emmerdant car elle n’existe (toujours) pas sous Linux, et parfois j’utilise Photoshop ou Premiere.
J’utilise aussi pas mal d’émulateurs, surtout Atari ST, dont un seul existe sous Linux. Et enfin, j’utilise aussi des logiciels que j’appelle « de connard » comme Vivaldi, parce qu’il y a 2-3 trucs dedans que j’aime bien. Du coup je dois retrouver un minimum de tout ça sous Linux.
De plus je dois bien avouer que Windows 10, s’il a apporté pas mal de choses, a aussi apporté un lot de chie incroyable. Le menu démarrer ? À jeter au feu, désormais. La recherche de fichiers ? Efficace que dans les souvenirs de mes grands-parents. Et surtout une incroyable capacité à ramer pendant 4 heures dès qu’on ouvre un dossier contenant 10 vidéos, pour la raison suivante : « je réfléchis ».

Linux, je connais plutôt bien, mais en tant qu’administrateur de serveurs, et encore pas de top niveau (j’ai pas une flotte de 1000 serveurs à gérer). La distribution que je connais c’est Debian, j’y suis chez moi, je sais aller configurer tout le merdier dans /etc et compagnie. Mais en interface graphique, Linux, je suis un noob. On me demande quel soft pour écouter de la musique sous Linux, je réponds : « euh… VLC ? ».

Ensuite, justement parce que je vais souvent aller farfouiller dans les entrailles des fichiers de configs de l’OS quand il y a des problèmes, si je mets un Linux chez moi, il est absolument hors de question que je passe une heure à configurer un layout clavier ou bien à trouver un manière d’installer un logiciel quel qu’il soit en copiant/collant des scripts entiers à partir du trou du cul du net, pour au finir pourrir tout l’OS. Quand je rentre chez moi j’ai une famille et mon temps disponible est très limité. La distrib doit marcher out of the box et les softs dont j’ai besoin aussi.

Il y a une quinzaine d’années, j’avais tenté le coup. Mais j’avais arrêté très vite puisque j’avais besoin de taper en japonais, et les connaisseurs savent à quel point le support des langues non-latines a longtemps été merdique sous Linux.

Mais les distributions Linux ont beaucoup évolué, il était donc temps que je m’y replonge. Est-ce que j’allais pouvoir avoir un « Linux on desktop » chez moi ?

Quitter Windows, pourquoi ?

Je préfère tout de suite mettre les choses au point : je ne cherche pas à passer absolument sous Linux pour des raisons politiques ou éthiques, ou que sais-je. Si je suis sous Linux, j’utiliserai Gmail, donc bon. De la même manière, avant j’étais sous Android, et il y a quatre ans, je suis repassé sous iOS parce que je savais que je voulais un truc qui *marche* et arrêter de trifouiller dans les ROM patchées à deux sous, les mises à jour foireuses etc. Mon fils allait naître, mon temps libre pour bidouiller allait disparaître.

(J’ai eu tellement raison.)

Les OS j’en ai connu plein : ProDOS sous Apple II, TOS+GEM sur Atari ST, puis DOS, Windows 3, Système 7 sur Mac, Windows 95, AIX, Windows 98, 2000, Mac OS X, etc.
Je ne suis pas spécialement attaché à un OS, si un autre fait le même taf si possible en mieux, je change. Par contre dans le cas inverse, pourquoi changer ?

Tout d’abord j’ai commencé par faire un tour des distribs pour voir comment ça s’installait. La découverte a été globalement positive. Le boulot abattu sur les différentes distribs est clairement énorme. J’ai fait un stream live de l’installation de 7 distributions dont voici un replay (un peu remonté). Vous allez voir que certains distribs sont déjà à écarter, je vais y revenir.

À la suite de cette vidéo, je me suis dit que j’allais tenter Solus, et j’ai commencé à l’utiliser au quotidien.

Il n’a pas fallu 2h pour que je trouve les premiers trucs bloquants.

Remettons-nous dans le contexte : j’ai un OS qui tourne (avec une licence), avec des softs qui me conviennent. J’utilise la suite Adobe Creative Cloud (avec une licence oui oui), et j’utilise un peu Visual Studio Community pour faire du C#. De ces deux outils, il n’existe pas d’équivalent sous Linux, ou pas d’équivalent gratuit. Ce qui veut dire qu’on part avec déjà deux gros sacrifices de ma part puisque je vais devoir utiliser une VM ou un double boot (arg !) pour les utiliser. Et je ne parle même pas de toutes les petites merdes ou outils d’émulation qui n’existent pas ailleurs.

Autant vous dire que je ne suis pas, mais absolument pas prêt à faire de cadeaux sur des petits détails qui risquent de m’empoisonner la vie.

Du coup, je me suis fait une liste de ce que je voulais dans une distrib, et je les ai toutes re-testées.

La Liste

On dit souvent que tout est personnalisable sous Linux. Je me suis volontairement restreint aux configurations proposées par défaut. Je ne vais pas installer le bureau MATE sous Ubuntu par exemple, qui est préconfiguré avec Gnome3. Ça se termine souvent dans les pleurs et les grincements de dents. Ensuite, s’il est possible de facilement configurer un placement de dock ou de barre, ok. S’il faut aller dans des fichiers de configs, télécharger des extensions qui marchent une fois sur deux… c’est non.

À l’installation, le layout clavier est-il défini avant de demander le mot de passe wi-fi ?

Bloquant : Non
Cela me permet de connaître le niveau de test d’une distribution. En effet il est complètement con de demander un mot de passe wifi si le layout clavier est mal configuré. Et que le wifi soit indispensable ou pas pour l’installation, ça n’a pas d’importance. C’est juste que c’est quelque chose qui NE SE FAIT PAS.

À l’installation le layout clavier est-il bien détecté ?

Bloquant : Non
Là aussi ça paraît con, mais j’ai remarqué plein de problèmes à ce niveau-là.

Au login, le layout clavier défini est-il respecté ?

Bloquant : OUI
Il y a des distribs qui ne respectent pas le layout clavier défini au moment du login. Et là autant dire que c’est la porte ouverte des enfers, même les wiki Linux n’ont pas de solution claire. De plus ça peut être le cas au login, sur le bureau, sur le lock screen, ou sur une combinaison des trois… Si c’est le cas : poubelle.

Le bureau possède-t-il une barre unifiée ?

Bloquant : OUI
L’une des meilleurs invention de Windows reste la barre unifiée avec les tâches, les infos systèmes et le menu démarrer.
Je n’ai pas besoin d’avoir deux ou trois barres pour faire la même chose.

La barre unifiée peut-elle être positionnée en bas de l’écran ?

Bloquant : OUI
Je ne veux pas de barre système en haut. J’utilise Vivaldi qui colle ses onglets en haut de la fenêtre pour accélérer considérablement les clics en fenêtre maximisée (cf loi de Fitts).

La touche Super (Windows) ouvre-t-elle le menu principal du bureau ?

Bloquant : Non
Mais franchement c’est mal pensé si c’est pas le cas vu que derrière ça ouvre aussi la recherche unifiée.

Le raccourci Super-E ouvre-t-il le gestionnaire de fichiers ?

Bloquant : Non
Je fais mon windowsien connard. Parfois il y a un autre raccourci. Je l’ai mis parce que j’ai vu que certaines distribs le faisaient, ce qui peut montrer une tentative bienvenue de simplifier la vie aux utilisateurs qui switchent.

Le gestionnaire de fichiers possède-t-il une double vue arborescence + dossier en cours ?

Bloquant : OUI
La vue par défaut de Windows là encore. J’y pensais pas mais à l’usage il est vraiment quasi-impossible de s’en passer. La seule vue différente qui me va est celle par colonnes d’OS X.

Y a-t-il un menu contextuel « Ouvrir un Terminal… »

Bloquant : OUI
Il est quand même parfois utile de pouvoir ouvrir une ligne de commande dans un dossier. Je l’utilise aussi sous Windows d’ailleurs.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à extraire une archive située sur mon NAS (via menu contextuel Extraire…) ?

Bloquant : OUI
De mon NAS, vers mon NAS. Partage Windows (via smb/cifs donc) en montage dynamique via le bureau.
Pas de NFS juste parce que mon NAS (Synology) n’est pas configuré pour.
De toute façon smb devient la norme, même Apple abandonne AFP.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à décompresser une archive qui contient des fichiers nommés en Japonais en UTF-8 et en S-JIS (via menu contextuel) ?

Bloquant : OUI
On est en 2018, les japonais fournissent encore systématiquement des archives encodées en S-JIS, il faut donc pouvoir le gérer.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à compresser des fichiers nommés en japonais (via menu contextuel) ?

Bloquant : OUI

Lorsqu’une archive est créée à partir d’une sélection du gestionnaire de fichier, le gestionnaire d’archive propose-t-il un nom d’archive pertinent (par ex. nom du dossier parent) ?

Bloquant : OUI
Faire le boulot d’un algorithme, j’ai pas que ça à foutre.

Le gestionnaire d’archive, via un menu contextuel, propose-t-il de compresser en cbz ?

Bloquant : Non
Mais c’est quand même cool qu’il y ait le choix.

unar est-il disponible ?

Bloquant : OUI
Je comprends pas comment ce soft peut ne pas être distribué comme décompresseur par défaut sur les distribs tellement il est efficace.
Malheureusement ligne de commande uniquement.
(il est 100% compatible avec les archives japonaises, mal encodées ou pas)

unzip permet-il de spécifier l’encodage de l’archive ?

Bloquant : Non
Pour les archives en S-JIS. Bizarrement, fonction non-documentée.

Y a-t-il un store d’applications ?

Bloquant : Non
C’est plus pratique et sympa, mais les gestionnaires de paquets ne me font pas peur.

Vivaldi est-il disponible ?

Bloquant : OUI
C’est le navigateur que j’utilise, donc…

Vivaldi est-il installé avec le support vidéo ffmpeg ?

Bloquant : Non
Il existe un script pour installer la bibliothèque ffmpeg pour Vivaldi, mais bon quand même, c’est un peu chelou de pas le faire de base.

iBus est-il installé ou activé ?

Bloquant : Non
iBus est un des systèmes permettant d’ajouter plein de méthodes d’entrées dont Anthy pour le japonais. C’est une grosse avancée pour moi, donc pas question de m’en passer.

Anthy est-il disponible ?

Bloquant : OUI
Pour iBus. Parfois d’autres IME sont installés genre Kanji & Kana, mozc… mais quand y’en a une, ils y sont tous.

Les drivers et softs non-free sont-ils disponibles ?

Bloquant : OUI
Je suis pas un libriste puriste. Je suis « tendance libriste » : quand y’a deux choses qui font à peu près la même chose, je préfère la version libre. Mais si la version libre existe pas où est beaucoup moins bien, faut pas déconner, à un moment je préfère avoir une vie à côté.

Discord est-il disponible ?

Bloquant : OUI
Parce que.

Teamviewer est-il disponible ?

Bloquant : OUI
Oui je sais y’a VNC. Mais entre VNC et Teamviewer, quand on est en mobilité, soyons honnête, il y a un monde de différence.

Wine arrive-t-il à faire tourner XMedia Recode ?

Bloquant : OUI
Je veux bien faire des sacrifices, mais là c’est un soft de recompression standalone, donc il doit passer.
La seule alternative sous Linux c’est ffmpeg. Ça tombe bien c’est un frontend de ffmpeg version over 9000 (WinFF va te rhabiller). Les lignes de commande ça va bien 5 minutes.
Et ça me permet de voir si Wine fonctionne bien.

L’OS est-il bien traduit en français ?

Bloquant : Non
Je m’en fous en fait mais je préfère de l’anglais plutôt qu’une mauvaise trad.

Y a-t-il des glitches gênants (graphique etc) ?

Bloquant : OUI
Si ça flicke dans tous les sens, c’est non.

Ça fait 27 points dont 17 bloquants. Vous êtes prêts ? On y va.

Ubuntu 17.10

À l’installation, le layout clavier est-il défini avant de demander le mot de passe wi-fi ?

Oui.

À l’installation le layout clavier est-il bien détecté ?

Oui.

Au login, le layout clavier défini est-il respecté ?

Oui.

Le bureau possède-t-il une barre unifiée ?

NON. C’est Gnome3. Désolé.

La barre unifiée peut-elle être positionnée en bas de l’écran ?

NON. Il y a des extensions mais obsolètes, non supportées…

La touche Super (Windows) ouvre-t-elle le menu principal du bureau ?

Oui.

Le raccourci Super-E ouvre-t-il le gestionnaire de fichiers ?

Non.

Le gestionnaire de fichiers possède-t-il une double vue arborescence + dossier en cours ?

NON. Nautilus ne le permet pas.

Y a-t-il un menu contextuel « Ouvrir un Terminal… » ?

Oui.
À noter un bug, j’ai parfois deux fois cet élément dans le menu contextuel.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à extraire une archive située sur mon NAS (via menu contextuel Extraire…) ?

Oui.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à décompresser une archive qui contient des fichiers nommés en Japonais en UTF-8 et en S-JIS ?

Utf-8 : Oui
S-JIS : NON (erreur)

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à compresser des fichiers nommés en japonais (via menu contextuel) ?

Oui.

Lorsqu’une archive est créée à partir d’une sélection du gestionnaire de fichier, le gestionnaire d’archive propose-t-il un nom d’archive pertinent ?

NON.

Le gestionnaire d’archive, via un menu contextuel, propose-t-il de compresser en cbz ?

Non.

unar est-il disponible ?

Oui (via apt)

unzip permet-il de spécifier l’encodage de l’archive ?

Oui.

Y a-t-il un store d’applications ?

Oui.

Vivaldi est-il disponible ?

Oui (en .deb sur leur site)

Vivaldi est-il installé avec le support vidéo ffmpeg ?

Oui.

iBus est-il installé et activé ?

Oui.

Anthy est-il disponible ?

Oui.

Les drivers et softs non-free sont-ils disponibles ?

Oui.

Discord est-il disponible ?

Oui mais la version du dépôt plante. Le package .deb sur leur site fonctionne.

Teamviewer est-il disponible ?

Oui.

Wine arrive-t-il à faire tourner XMedia Recode ?

NON. Wine ne se lance pas.

L’OS est-il bien traduit en français ?

Oui.

Y a-t-il des glitches gênants ?

Non.

 

Ubuntu 17.10 : c’est NON.

Xubuntu 17.10.1

À l’installation, le layout clavier est-il défini avant de demander le mot de passe wi-fi ?

Non. Ils ont repris l’installeur d’Ubuntu en mode « mouton », sans réfléchir.

À l’installation le layout clavier est-il bien détecté ?

Non (anglais).

Au login, le layout clavier défini est-il respecté ?

Oui.

Le bureau possède-t-il une barre unifiée ?

Oui. C’est Xfce.

La barre unifiée peut-elle être positionnée en bas de l’écran ?

Oui, facilement (il faut la déverrouiller dans les paramètres).

La touche Super (Windows) ouvre-t-elle le menu principal du bureau ?

Non. C’est configurable mais ça a l’air d’être le bordel.

Le raccourci Super-E ouvre-t-il le gestionnaire de fichiers ?

Non. Facilement configurable ça par contre, au même endroit.

Le gestionnaire de fichiers possède-t-il une double vue arborescence + dossier en cours ?

Oui. Par contre on ne peut pas cliquer sur un élément du path pour revenir en arrière… dommage.

Y a-t-il un menu contextuel « Ouvrir un Terminal… »

Oui

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à extraire une archive située sur mon NAS (via menu contextuel Extraire…) ?

NON. Pas disponible sur le NAS.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à décompresser une archive qui contient des fichiers nommés en Japonais en UTF-8 et en S-JIS (vie menu contextuel) ?

NON. Pas disponible sur le NAS.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à compresser des fichiers nommés en japonais (via menu contextuel) ?

NON. Pas disponible sur le NAS.

Lorsqu’une archive est créée à partir d’une sélection du gestionnaire de fichier, le gestionnaire d’archive propose-t-il un nom d’archive pertinent ?

Pas testé.  Pas disponible sur le NAS.

Le gestionnaire d’archive, via un menu contextuel, propose-t-il de compresser en cbz ?

Pas testé.  Pas disponible sur le NAS.

unar est-il disponible ?

Oui, via apt.

unzip permet-il de spécifier l’encodage de l’archive ?

Non.

Y a-t-il un store d’applications ?

Oui.

Vivaldi est-il disponible ?

Oui, via le .deb sur leur site.

Vivaldi est-il installé avec le support vidéo ffmpeg ?

Oui.

iBus est-il installé et activé ?

Oui. Installé mais pas activé, il faut donc le configurer.

Anthy est-il disponible ?

Oui.

Les drivers et softs non-free sont-ils disponibles ?

Oui.

Discord est-il disponible ?

Oui. Comme pour Ubuntu, le .deb du site fonctionne.

Teamviewer est-il disponible ?

Oui, en .deb sur leur site.

Wine arrive-t-il à faire tourner XMedia Recode ?

Pas testé (j’ai oublié).

L’OS est-il bien traduit en français ?

Oui.

Y a-t-il des glitches gênants ?

Non.

 

Xubuntu 17.10, c’est NON. Pas de gestionnaire d’archive dispo sur les montages smb…

KDE Neon 2018-03-01

À l’installation, le layout clavier est-il défini avant de demander le mot de passe wi-fi ?

Non. Putain mais merde quoi !

À l’installation le layout clavier est-il bien détecté ?

Non. Il me colle un « Français obsolète » qui correspond pas au clavier AZERTY standard que j’utilise.

Au login, le layout clavier défini est-il respecté ?

NON. Le login se fait en qwerty ! Je suis TROP GENTIL, j’ai donc continué le test.

Le bureau possède-t-il une barre unifiée ?

Oui.

La barre unifiée peut-elle être positionnée en bas de l’écran ?

Oui.

La touche Super (Windows) ouvre-t-elle le menu principal du bureau ?

Oui.

Le raccourci Super-E ouvre-t-il le gestionnaire de fichiers ?

Non.

Le gestionnaire de fichiers possède-t-il une double vue arborescence + dossier en cours ?

NON. Il y a une vue splitée mais ça n’a rien à voir.

Y a-t-il un menu contextuel « Ouvrir un Terminal… »

NON. (pas sur le NAS). What ?

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à extraire une archive située sur mon NAS ?

NON. Pas disponible sur le NAS.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à décompresser une archive qui contient des fichiers nommés en Japonais en UTF-8 et en S-JIS ?

NON. Pas disponible sur le NAS.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à compresser des fichiers nommés en japonais (via menu contextuel) ?

NON. Erreur sur le NAS.

Lorsqu’une archive est créée à partir d’une sélection du gestionnaire de fichier, le gestionnaire d’archive propose-t-il un nom d’archive pertinent ?

Pas testé. Pas disponible sur le NAS.

Le gestionnaire d’archive, via un menu contextuel, propose-t-il de compresser en cbz ?

Non.

unar est-il disponible ?

Oui via apt.

unzip permet-il de spécifier l’encodage de l’archive ?

Non.

Y a-t-il un store d’applications ?

Oui.

Vivaldi est-il disponible ?

Oui via le .deb sur leur site.

Vivaldi est-il installé avec le support vidéo ffmpeg ?

Oui.

iBus est-il installé et activé ?

Non, ou pas activé. Mais installable.

Anthy est-il disponible ?
Oui.
Les drivers et softs non-free sont-ils disponibles ?

Oui.

Discord est-il disponible ?

Oui via le .deb sur leur site.

Teamviewer est-il disponible ?

Oui via le .deb sur leur site.

Wine arrive-t-il à faire tourner XMedia Recode ?

Oui.

L’OS est-il bien traduit en français ?

Oui.

Y a-t-il des glitches gênants.

Non.

KDE Non, c’est NEON.

Pardon : KDE Neon, c’est NON.

Linux Mint 18.3 Sylvia

À l’installation, le layout clavier est-il défini avant de demander le mot de passe wi-fi ?

Non. On commence à avoir l’habitude…

À l’installation le layout clavier est-il bien détecté ?

Non : l’obscur français obsolète, encore.

Au login, le layout clavier défini est-il respecté ?

Oui.

Le bureau possède-t-il une barre unifiée ?

Oui. C’est Cinnamon.

La barre unifiée peut-elle être positionnée en bas de l’écran ?

Oui.

La touche Super (Windows) ouvre-t-elle le menu principal du bureau ?

Oui.

Le raccourci Super-E ouvre-t-il le gestionnaire de fichiers ?

Oui.

Le gestionnaire de fichiers possède-t-il une double vue arborescence + dossier en cours ?

Oui.

Y a-t-il un menu contextuel « Ouvrir un Terminal… »

Oui.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à extraire une archive située sur mon NAS ?

Oui (mais c’est un peu long, copie-t-il tout en local ? Imbitable en wifi)

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à décompresser une archive qui contient des fichiers nommés en Japonais en UTF-8 et en S-JIS ?

UTF-8 : Oui
S-JIS : Oui mais avec le mauvais charset (comme Windows)

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à compresser des fichiers nommés en japonais ?

NON. Sur le NAS j’ai une erreur comme quoi j’ai pas la permission de le faire (j’arrive à créer d’autres fichiers sans problème).

Lorsqu’une archive est créée à partir d’une sélection du gestionnaire de fichier, le gestionnaire d’archive propose-t-il un nom d’archive pertinent ?

Oui. Limite un peu trop, à la racine du partage il me propose « / » 😀

Le gestionnaire d’archive, via un menu contextuel, propose-t-il de compresser en cbz ?

Oui.

unar est-il disponible ?

Oui.

unzip permet-il de spécifier l’encodage de l’archive ?

Oui.

Y a-t-il un store d’applications ?

Oui.

Vivaldi est-il disponible ?

Oui via le .deb sur leur site.

Vivaldi est-il installé avec le support vidéo ffmpeg ?

Oui.

iBus est-il installé et activé ?

Oui, mais apparemment pas activé par défaut.

Anthy est-il disponible ?

Oui.

Les drivers et softs non-free sont-ils disponibles ?

Oui.

Discord est-il disponible ?

Oui via le .deb sur leur site.

Teamviewer est-il disponible ?

Oui via le .deb sur leur site.

Wine arrive-t-il à faire tourner XMedia Recode ?

Oui.

L’OS est-il bien traduit en français ?

Oui.

Y a-t-il des glitches gênants ?

OUI. Un flicker au refresh dans tous les navigateurs web, super gênant sur les réseaux sociaux qui rafraîchissent régulièrement.

 

Linux Mint 18.3. C’est très triste car on y était presque ! Mais malheureusement, c’est NON.

À noter : j’ai ensuite testé le gestionnaire d’archives avec des montages manuels et ça fonctionne. Malheureusement les glitches graphiques sont imbuvables. Donc c’est toujours non.

Fedora 27

À l’installation, le layout clavier est-il défini avant de demander le mot de passe wi-fi ?

Oui. Enfin. Merci.
Je dois aussi dire que la liste des langues utilise les scripts de chaque langue (et pas l’anglais). C’est vraiment le minimum en 2018 !

À l’installation le layout clavier est-il bien détecté ?

Oui.

Au login, le layout clavier défini est-il respecté ?

Oui.

Le bureau possède-t-il une barre unifiée ?

NON. C’est Gnome3.

La barre unifiée peut-elle être positionnée en bas de l’écran ?

NON.

La touche Super (Windows) ouvre-t-elle le menu principal du bureau ?

Oui.

Le raccourci Super-E ouvre-t-il le gestionnaire de fichiers ?

Non.

Le gestionnaire de fichiers possède-t-il une double vue arborescence + dossier en cours ?

NON.

Y a-t-il un menu contextuel « Ouvrir un Terminal… »

Oui. Même bug qu’avec Ubuntu.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à extraire une archive située sur mon NAS ?

NON.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à décompresser une archive qui contient des fichiers nommés en Japonais en UTF-8 et en S-JIS ?

UTF-8 : Oui.
S-JIS : Oui mais mauvais encodage (comme sur Windows)

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à compresser des fichiers nommés en japonais ?

NON. Échec sur le NAS.

Lorsqu’une archive est créée à partir d’une sélection du gestionnaire de fichier, le gestionnaire d’archive propose-t-il un nom d’archive pertinent ?

NON.

Le gestionnaire d’archive, via un menu contextuel, propose-t-il de compresser en cbz ?

Non.

unar est-il disponible ?

NON. N’ayant pas l’habitude de Fedora, j’ai pas pu pousser avec yum & cie.

unzip permet-il de spécifier l’encodage de l’archive ?

Oui.

Y a-t-il un store d’applications ?

Oui.

Vivaldi est-il disponible ?

Oui via le rpm sur leur site.

Vivaldi est-il installé avec le support vidéo ffmpeg ?

Non.

iBus est-il installé et activé ?

Oui.

Anthy est-il disponible ?

Oui.

Les drivers et softs non-free sont-ils disponibles ?

NON.

Discord est-il disponible ?

NON.

Teamviewer est-il disponible ?

Oui via le rpm sur leur site.

Wine arrive-t-il à faire tourner XMedia Recode ?

Pas testé (oubli de ma part).

L’OS est-il bien traduit en français ?

Oui.

Y a-t-il des glitches gênants ?

Non.

 

Fedora 27, c’est NON.

 

Solus Budgie (4/3/2018)

À l’installation, le layout clavier est-il défini avant de demander le mot de passe wi-fi ?

Oui. *pleure de joie*

À l’installation le layout clavier est-il bien détecté ?

Oui.

Au login, le layout clavier défini est-il respecté ?

Oui.

Le bureau possède-t-il une barre unifiée ?

Oui.

La barre unifiée peut-elle être positionnée en bas de l’écran ?

Oui.

La touche Super (Windows) ouvre-t-elle le menu principal du bureau ?

Oui.

Le raccourci Super-E ouvre-t-il le gestionnaire de fichiers ?

Non.

Le gestionnaire de fichiers possède-t-il une double vue arborescence + dossier en cours ?

NON. C’est malheureusement Nautilus.

Y a-t-il un menu contextuel « Ouvrir un Terminal… »

Oui.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à extraire une archive située sur mon NAS ?

Oui.

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à décompresser une archive qui contient des fichiers nommés en Japonais en UTF-8 et en S-JIS ?

UTF-8 : Oui
S-JIS : NON (erreur)

Le gestionnaire d’archives arrive-t-il à compresser des fichiers nommés en japonais ?

Oui.

Lorsqu’une archive est créée à partir d’une sélection du gestionnaire de fichier, le gestionnaire d’archive propose-t-il un nom d’archive pertinent ?

NON.

Le gestionnaire d’archive, via un menu contextuel, propose-t-il de compresser en cbz ?

Non.

unar est-il disponible ?

NON.

unzip permet-il de spécifier l’encodage de l’archive ?

Non.

Y a-t-il un store d’applications ?

Oui.

Vivaldi est-il disponible ?

Oui, sur le store.

Vivaldi est-il installé avec le support vidéo ffmpeg ?

Non.

iBus est-il installé et activé ?

Oui.

Anthy est-il disponible ?

Oui.

Les drivers et softs non-free sont-ils disponibles ?

Oui.

Discord est-il disponible ?

Oui, sur le store.

Teamviewer est-il disponible ?

NON. Il y a un tgz sur leur site mais il ne s’installe pas correctement.
Des docs le donnent disponible mais il a été retiré des dépôts depuis.

Wine arrive-t-il à faire tourner XMedia Recode ?

Oui, mais avec des bugs d’affichage au niveau des polices Windows (Wine 3.1).

L’OS est-il bien traduit en français ?

Non, il y a des bribes d’anglais qui restent.

Y a-t-il des glitches gênants ?

Non.

 

Solus Budgie, c’est NON.

 

Solus MATE 3/3/2018

À l’installation, le layout clavier est-il défini avant de demander le mot de passe wi-fi ?

Oui.

À l’installation le layout clavier est-il bien détecté ?

Oui.

Au login, le layout clavier défini est-il respecté ?

NON.

 

Je me suis arrêté là.
Solus MATE, c’est NON.

 

Debian Stretch 9.3

Y a-t-il des glitches gênants ?

OUI. Ça flicke de partout (chipset Intel avec les dépôts nonfree)

Debian, c’est NON.

Conclusion

Et la distribution gagnante est… aucune !
Je vais rester sur Windows 10.

Lors de cette semaine j’ai été à la fois agréablement surpris et extrêmement déçu.

Love me

Agréablement surpris, car le boulot abattu par les développeurs ces 10 dernières années est clairement énorme. Ça paraît bête maintenant, mais le support du japonais en ce qui concerne l’UI est complètement fonctionnel et souvent installé par défaut.

Surpris aussi du boulot effectué sur les interfaces graphiques, notamment Gnome avec Wayland, qui en fout plein la vue. Clairement, pour quelqu’un qui passe 99% de son temps sur un navigateur sans avoir mes besoins, il FAUT se poser la question de passer sous Linux. Voire même ne pas se poser la question du tout et télécharger immédiatement l’installeur d’Ubuntu.

J’en ai pas parlé non plus, mais beaucoup de distribs proposent des connexions Gmail/Facebook/NextCloud (framagenda…) et du coup on a accès à tous ces services dans les outils de l’OS.

J’ai aussi été content de voir que les dépôts sont maintenant présentés sous une belle forme immédiatement compréhensibles, la palme revenant je pense à Gnome3.

Hate me

Et puis, j’ai été aussi horriblement déçu là on je ne l’attendais pas.

La topbar de Gnome3, soyons clair, je trouve que c’est une idée de merde. Je sais pas qui l’a pondue et qui peut décemment la soutenir.

Apparemment ça venait déjà de Gnome 2, mais sérieusement ? Une barre qui fait tout l’écran, inamovible, juste pour quatre boutons dont trois ne sont jamais utilisés ? Revoyez vos priorités.

Déçu aussi, même si je suis évidemment passé outre, sur les installeurs qui font le taf dans le mauvais ordre (wifi PUIS layout du clavier). Même s’ils sont globalement bien. La palme à Fedora qui commence l’installation en background alors qu’on est encore en train de remplir les infos de comptes, et qui affiche le nom des langues dans chaque langue.

Déçu de voir que deux distribs (KDE Neon et Solus MATE) n’arrivent pas à configurer correctement le clavier au login. La base.
Éliminés avant même d’avoir pu ouvrir la bouche. On est plus en 1998 les amis.

Et puis évidemment, je suis déçu à un point incroyable des gestionnaires de fichiers et d’archives.

Les gestionnaires de fichiers, c’est simple, il n’y en a qu’un qui tire son épingle du jeu, c’est Nemo, celui de Cinnamon. J’ai même tenté Polo mais avec un mot sur deux mal orthographié en français, j’ai pas insisté.
Le reste ça en met plein la vue mais fonctionnellement, c’est tellement galère qu’ils pourraient le rajouter en épreuve de Koh-Lanta. Et pourtant y’a de la marge face à Windows.

Nautilus, le conseil a décidé de vous éliminer, et sa sentence est irrévocable.

 

Et puis les gestionnaires d’archives…

Je n’ai pas de mots assez durs pour dire à quel point ils sont nuls.

La palme revenant à File-Roller, qui a l’air d’être le seul disponible dans tout le monde Linux puisqu’il est installé partout, mais qui est franchement incomplet.
Ok vous voulez récupérer les utilisateurs de Windows mais… vous savez qu’on utilise WinRAR et pas le gestionnaire intégré qui est à chier ? (et encore il marche mieux que les vôtres)

Et ensuite, tous, je dis bien TOUS, ne fonctionnent pas correctement sur des partages smb via les menus contextuels.

La plupart sont d’ailleurs très lents quand ils marchent, car ils copient les fichiers en LOCAL pour les compresser, pour ensuite planter car c’est du japonais ! Quelle blague !

C’est d’autant plus risible que unar et lsar, qui sont à la base des softs OS X, fonctionnent parfaitement sur un partage réseau. Mais personne n’a été foutu d’un faire un frontend sous Linux, et de toute façon la majorité des bureaux sont tout simplement trop galères à configurer pour rajouter un élément dans un menu contextuel. Je vous jure que j’ai essayé, mais avec un troll de 3 ans dans les pattes, au bout de 10mn j’ai systématiquement jeté l’éponge. Je n’ai pas le temps de reconfigurer vos choix de merde (surtout quand il y a 3 pages de tuto à se taper pour ça), pour au final avoir un truc qui se lance en ligne de commande sans progression en UI… non merci.

À la base tout ceci vient apparemment du fait que les montage cifs (Windows) se font via samba dans des dossiers temporaires ou un système de fichier virtuel (gvfs). J’imagine que nfs marcherait mieux, ou que je pourrais faire des montages manuels mais encore une fois je veux pas changer toute ma config à la maison pour m’adapter à Linux : c’est Linux qui doit s’adapter.

On est en 2018. DEUX MILLE DIX HUIT. Tous les autres OS arrivent parfaitement à compresser ou décompresser directement sur des partages smb. Linux arrive à monter dynamiquement n’importe clé USB et tout fonctionne, mais pas un partage réseau ? En plus sous Windows quand on installe un nouveau gestionnaire d’archive, il va directement se coller dans le menu contextuel du gestionnaire de fichiers sans qu’on ait à aller configurer des trucs à la main. Démerdez-vous pour avoir le même niveau de fonctionnalité.

Un mot tout de même sur Solus, en qui j’avais bon espoir, mais l’obligation de passer par leur dépôts (c’est une distrib indépendante) et le manque de certains softs me fait craindre un blocage inattendu le jour où ils feront le choix de ne plus distribuer certains softs. On le voit ici avec Teamviewer qu’ils ne distribuent plus depuis la version 11. En plus j’ai eu quand même certaines instabilités gênantes, et on a le choix qu’entre Nautilus et Thunar et aucun des deux n’offre un niveau satisfaisant de fonctionnalités de base.

Et un dernier mot sur Linux Mint, qui était à un doigt de remporter la palme malgré son UI assez spartiate (c’est XP en plus joli, back to the future). Malheureusement en compression le gestionnaire d’archive se casse les dents sur le NAS, et ça flicke de partout.

Bref, c’est avec regret que je me vois l’obligation de rester sous Windows. À dans… 10 ans ?

20 réponses sur “Let’s Install Linux (conclusion)”

  1. De mon coté j’ai installé Mageia, ayant envie d’une distribution simple a prendre en main par ma famille et par moi (J’ai un niveau technique limité).
    Mais même la, obligé de bidouiller trop souvent. Et comme je joue un peu, que j’ai besoin de logiciels pro pour mon métier… c’est finalement qu’une machine annexe a la maison, uniquement pour naviguer sur le web.
    Mon PC principal reste sous Windows malgré ses nombreux soucis.
    J’ai fait le même constat sur les distribs que je fais a chaque nouvelle installation et test de chacune, ca avance bien, y a des belles choses. Mais j’ai 3 trolls a la maison, et encore moins de temps a prendre pour configurer en détail (et apprendre a configurer), faut que ca fonctionne. Donc pour une machine uniquement dédiée au web et a quelques éléments annexes, linux c’est la solution. Mais si on a besoin de plus c’est trop compliqué pour le grand public (surtout quand on rencontre des soucis)

  2. Tout ce que tu dis est vrai, je ne remets pas en cause ton avis.

    Néanmoins, abandonner Windows pour Gnu/Linux c’est ce que beaucoup de ceux qui vont te lire ont fait.
    Entre les deux OS la différence n’est pas que technique mais aussi philosophique.
    D’une certaine manière on entre dans un autre monde quand on adopte une distribution linuxienne, la perte de fonctionnalités importantes en quittant Windows est secondaire quand on mesure tout ce qu’offre le monde linuxien.
    Quand on sait qu’on peut avoir un bac à sable windowsien avec Wine,
    https://doc.ubuntu-fr.org/wine
    on peut marier les deux avantages.

    Ta réflexion n’est peut-être qu’à ses débuts.

  3. Bonjour,

    Retour intéressant, clairement il y a du boulot côté encodings !

    Juste mes 2 cents sur nautilus:
    * j’aime bien la possibilité de switcher facilement à un dossier parent car chaque parent est un bouton dans le header
    * j’aime bien la possibilité d’ouvrir des onglets
    * j’aime beaucoup le système de raccourcis

    J’utilisais la vue arborescente de Windows surtout pour accéder rapidement à un dossier (le système de raccourcis le remplace) et pour copier/déplacer facilement d’un endroit à un autre (même sous windows, j’étais déjà passé au couper ou copier / coller qu’on contrôle mieux, trop facile de copier ou déplacer par erreur dans le répertoire d’à côté…)

    Au final j’aime bien le nautilus actuel, mais je ne le lance qu’au besoin, depuis le terminal, avec « nautilus . ». C’est trop « lent » pour naviguer, la complétion du terminal me manque 🙂

  4. « La perte de fonctionnalités importantes en quittant Windows est secondaire quand on mesure tout ce qu’offre le monde linuxien »

    On parle de machines ou de religion ?

    Les fonctionnalités c’est ce qui fait qu’on utilise des ordinateurs XD

    Si demain je vend des voitures libres qui n’ont pas de marche arrière, pas sûr que ça se vende.

  5. Salut,
    j’apprécie ton cahier des charges, la procédure que tu as mené et respecte ton choix final mais
    je ne suis pas d’accord sur le ton et certains avis que tu donnes.

    je prends juste ta phrase : c’est Linux qui doit s’adapter.

    je trouve qu’il en fait déjà beaucoup, rien que par l’écosystème qui te permet de choisir parmi x distributions et x gestionnaires de bureau quelques choses qui pourrait te satisfaire et cela gratuitement, alors que windows 10 d’après wikipédia c’est 8 éditions (toutes payantes).

    oui en 2018 sous linux pour avoir un système comme on le veux, il faut mettre les mains dans le cambouis mais c’est le prix de la liberté et du sur-mesure.

    après par rapport à tes besoins qui sont plus orientés partage réseau, je te conseillerai centos ou opensuse :

    https://www.centos.org/
    https://www.opensuse.org/

  6. C’est vrai que Windows est payant et propriétaire/fermé je dis pas le contraire. Je trouve que Linux a fait des pas de géants mais clairement on sent que ça part dans toutes les directions. Ce qui est bien ! Par contre j’ai toujours l’impression que certains dev (pas tous) ne développent que pour eux et pas pour les autres.

    Windows m’a coûté 30€ (vraie licence achetée en physique) donc on peut pas dire que ça m’ait coûté trop cher. Maintenant c’est pas gratuit mais presque !
    Si demain une distrib Linux me demande 20 ou 30€/an avec un support et un développement plus rapide, si ça correspond à mes usages, je fonce. Par contre faudra assurer derrière question features !
    Même moi si on me paye je suis prêt à développer sous Linux. Mais jamais de la vie ça sera sur mon temps libre 🙂

    On m’a aussi conseillé Antergos en distro, c’est le dernier truc que je testerai avant un moment : j’ai déjà passé beaucoup trop de soirées sur cette histoire. Et si ça va pas, rdv dans quelques années 🙂

  7. Ça ne motive pas à avoir des enfants tout ça.
    L’étape finale c’est d’acheter un mac.

  8. bonsoir ,
    ce qui te manque au travers de la video et des points précis ,
    c’est l’étape de post-installation qui est spécifique a chaque distribution

    je n’ai pas trouvé beaucoup de site qui propose des tests et installs
    hormis le site de fredbezies

  9. Coucou Cyril,

    Étant pro GNOME et sous Linux depuis le milieu des années 90, j’ai regardé avec plaisir ta vidéo. C’est toujours sympa de voir quelqu’un découvrir les bureaux Linux, de voir quels sont les points importants pour cette personne. Qu’est-ce qui l’impressionne ou la déçoit.

    Maintenant, pour en revenir à tes reproches, j’ai tenté de voir si je rencontrais les mêmes soucis de mon côté et si je pouvais éventuellement faire des rapports de bugs pour faire avancer les choses. Parce qu’il ne faut pas oublier que le libre, c’est avant tout une communauté où chaque personne peut avoir un rôle à jouer. Et si l’on veut que ça avance dans le bon sens, les rapports de bugs et les suggestions d’améliorations sont vraiment importants.

    Donc, premier test, sous Fedora 27 et GNOME 3.26.2, la compression / décompression d’archives sur mon NAS Synology DiskStation DS415+ en utilisant le protocole SMB. J’ai testé avec des noms de fichiers et de dossiers en latin et en japonais (des bouts de texte pris en hasard sur yahoo.co.jp)… et je n’ai rencontré aucun problème. J’ai pu créer mes archives puis ensuite les décompresser sans la moindre erreur.

    Pour le format rar, l’outil officiel (en ligne de commande) est disponible pour Linux. Ce dernier peut ensuite être utilisé de façon transparente par les interfaces graphiques telles que File Roller. Par contre, Fedora étant pro-libre, il faut passer par un dépôt tiers, https://negativo17.org/rar/

    Petite parenthèse, bien que tu sois déjà au courant, pour rappeler que le projet Flatpak est censé permettre, à court terme, si tout va bien, de résoudre le problème des systèmes de paquets différents entre les distributions (DEB, RPM…), le fait que certaines distributions soient pro-libre et ne souhaitent pas proposer des applications propriétaires ou l’obsolescence de certaines versions. Avec Flatpak, les éditeurs pourront proposer un unique paquet qui pourra fonctionner sur n’importe quelle distribution. Pour centraliser tout ça, il existe le site Flathub, qui propose déjà un certain nombre d’applications, dont Discord. Tu peux ajouter le dépôt d’un clic à ta Fedora et ensuite pouvoir installer ton application comme si elle était présente dans les dépôts officiels. Par contre, il n’y a pas encore TeamViewer, mais là encore, tu as un rôle à jouer. Si tout le monde leur demande un Flatpak et de le proposer sur Flathub, ils verront qu’il y a de la demande et finiront bien par s’en charger.

    En ce qui concerne le gestionnaire de fichiers, Nautilus, ce dernier peut proposer une vue avec arborescence en mode liste. Pour se faire, dans les préférences, onglet Vues, il faut activer l’option Autoriser le dépliage des dossiers. Par contre, ce n’est pas une double vue. Mais on peut toujours mettre deux fenêtres côte à côte. Mais surtout, contrairement à Windows 10 qui n’y a pas encore droit, les différents gestionnaires de fichiers sous Linux prennent tous en charge les onglets, ce que je trouve bien plus pratique pour pouvoir basculer entre différents dossiers. Notons également que, grâce à GVFS, Nautilus prend en charge de nombreux protocoles, comme le SFTP des serveurs distants. De pouvoir accéder à des fichiers n’importe où, de pouvoir les éditer, créer des archives ou autre comme si c’était en local, je trouve ça génial. Par contre, il faut que les applications prennent en charge GVFS pour que ce soit réellement transparent.

    L’un des points que tu abordes, Y a-t-il un menu contextuel « Ouvrir un Terminal… » est également important. Sous Nautilus, cette fonctionnalité est en réalité une extension. Toutes les distributions ne la proposent pas forcément par défaut (dans la logithèque de GNOME, ils appellent ça Greffon de terminal pour Fichiers). Des extensions, il en existe tout plein, pour convertir des fichiers, balancer un texte sur Pastebin, améliorer l’intégration de Git… Et bien évidemment, on peut créer rapidement ses propres extensions.

    En parlant d’extensions, l’autre point qui te semblait important, et je te cite : « S’il faut aller dans des fichiers de configs, télécharger des extensions qui marchent une fois sur deux… c’est non. ». Il faut savoir que certaines extensions GNOME sont officielles, sont développées par le projet GNOME et auront la garantie de toujours fonctionner. D’autres sont tellement populaires, avec derrière des équipes de plusieurs développeurs, qu’elles auront sans doute les mêmes garanties. Il y a par exemple deux extensions vraiment populaires, Dash to Panel et Dash to Dock. La première permet d’ajouter un panel à la Windows 10 et l’autre un dock à la macOS.

    https://github.com/jderose9/dash-to-panel
    https://micheleg.github.io/dash-to-dock/

    Même chose pour la barre supérieure. Si elle te pose problème, tu peux très bien la supprimer. N’oublie pas qu’hormis Fedora qui propose un GNOME vanilla, la plupart des autres distributions vont pré-installer un certain nombre d’extensions (tu peux gérer tout ça dans l’outil Ajustements).

    Pour ton problème d’audio, plutôt que les pilotes, il se pourrait que ce soit plutôt la sortie audio qui ne soit pas la bonne par défaut. Tu peux gérer et tester tout ça dans les paramètres son (merci Captain Obvious :p)

    En ce qui concerne Wayland, l’autre point important qui a poussé à son développement, c’est la sécurité. Avec X11, il n’y en a quasiment aucune et n’importe quelle application peut enregistrer les frappes clavier effectuées dans les autres applications (keylogger) ou prendre une capture d’écran en douce sans prévenir l’utilisateur. Question sécurité, on a connu mieux 😀

    Petit détail sans grande importance, dans la logithèque GNOME (comme dans tout un tas d’applications GNOME), tu n’as pas besoin de cliquer sur la loupe pour effectuer une recherche. De taper directement ton texte lance automatiquement la recherche.

    D’ailleurs, dans le mode Activités, en plus de pouvoir rechercher des applications (qu’elles soient ou non installées), tu peux également rechercher tes documents, contacts, événements de l’agenda, caractères spéciaux, historique web (selon les navigateurs, il faut parfois installer des extensions), effectuer des opérations arithmétiques…

    Pour le montage vidéo, hormis les applications libres qui peuvent convenir pour de petits projets personnels (Kdenlive, OpenShot, Pitivi…), il existe également des applications professionnelles et propriétaires comme Lightworks. Même chose pour les cartes d’acquisition DeckLink, qui disposent de pilotes Linux.

    Je ne sais pas si ça répond à tous tes problèmes, mais j’espère sincèrement que tu n’attendras pas dix ans de plus avant de retenter l’aventure. Mais surtout, même si j’ai bien compris qu’il fallait que ça juste marche et que tu ne pourras pas y accorder énormément de temps, n’hésite pas à joindre les projets sur IRC ou faire quelques rapports de bugs si vraiment ça coince.

  10. Merci à ceux qui me donnent des pistes et me font des retours constructifs sur la configuration des distribs. Vos informations sont précieuses, c’est juste dommage qu’on ne les trouve nulle part (j’ai quand même fait des recherches pendant mes tests, sans trouver aucune solution fonctionnelle, par exemple pour la topbar de Gnome).

    C’est quand même fou qu’il existe des solutions mais qu’une recherche Google ne donne rien, non ? Encore plus fou qu’aucune distrib, notamment sous Gnome, ne propose une config sympa pour ceux qui switchent.

    Je vais encore tester une (une seule !) distrib bientôt, qu’on m’a conseillée et qui a l’air sympa. Je vais préparer des fichiers qui m’ont posés problème et j’en ferai un nouveau stream histoire que j’ai une preuve vidéo des difficultés que je rencontre.

    Une dernière note à tous ceux qui me laissent des commentaires désobligeants ou qui satanisent Windows vs Linux. Je comprends les choix de certains concernant la philosophie du libre, et j’ai déjà expliqué mon point de vue là-dessus. Je sais tout ce qui se passe sous Windows, je fais de la veille techno et de sécurité, merci bien.

    Donc si vous n’avez rien de plus intéressant à dire (gnagna Satan capitaliste), vous pouvez juste partir ailleurs, ça vous fera économiser quelques secondes de votre précieuse vie.

  11. Pour cacher la barre supérieur, t’as l’extension Hide Top Bar

    https://extensions.gnome.org/extension/545/hide-top-bar/

    Sinon, pour transformer rapidement GNOME dans une config qui correspondrait plus à ce que l’on retrouve sous Windows ou macOS, il existe le projet GNOME Layout Manager

    https://github.com/vmavromatis/gnome-layout-manager

    Sinon, j’avais écrit deux articles sur le sujet l’an passé, histoire de montrer qu’on pouvait le personnaliser du tout au tout

    https://www.gnomelibre.fr/2017/03/configurer-votre-environnement-de-facon-plus-traditionnelle/
    https://www.gnomelibre.fr/2017/03/faire-passer-gnome-pour-macos/

    Maintenant, pour le choix de la distribution et de l’environnement de bureau, je pense qu’on peut éliminer les projets qui stagnent depuis des années (comme Xfce) et ceux qui se contentent d’installer bêtement des paquets sans s’investir un minimum dans ce qu’ils proposent. Au niveau des distributions, il y a celles qui se contentent de proposer le travail des autres et celles qui auront un rôle actif dans le développement de leur « produit ». C’est par exemple le cas de Fedora et du projet GNOME, de Linux Mint et de Cinnamon, de Solus et de Budgie, d’elementary OS et de Pantheon. Ces différentes distributions proposent un environnement qui leur est propre (même si on peut le retrouver ailleurs) et sur lesquels elles auront plusieurs développeurs actifs, à même de corriger les problèmes ou d’ajouter de nouvelles fonctionnalités en fonction des retours utilisateur.

    Par exemple, dans le cas de Fedora, on voit qu’ils ont beaucoup apporté à GNOME et au système

    https://linuxfr.org/news/apports-de-fedora-a-l-ecosysteme-du-logiciel-libre

    En général, non seulement il y a une bien meilleure finition, une meilleur cohérence de l’ensemble, mais en général, elles ont également une vision à long terme, des objectifs à atteindre, des améliorations qu’elles savent nécessaire et auxquelles elles vont allouer des ressources. C’est toute la différence entre les distributions qui se contentent d’intégrer le travail des autres; et quand il y a un problème, attendent bêtement en espérant que quelqu’un veuille bien s’en occuper un jour, et celles qui font avancer le libre.

  12. Malheureusement, si tu as payé ton Windows 30€, c’est que ce n’est pas une copie légale.

    C’est probablement une version MSDNAA ou une boite tombée du camion. Non seulement, ce n’est pas légal (c’est du marché gris souvent) mais tu as aussi un risque que ta clé devienne invalide si c’est une clé qui est partagée.

    Amazon n’est dans ce cas pas une garantie de fiabilité (sauf si ta copie de Windows et vendue par Amazon et non un vendeur tiers).
    Une licence Windows, c’est malheureusement 5 fois plus cher que ce que tu as payé (https://www.microsoft.com/fr-fr/store/b/windows?icid=CNavSoftwareWindows)

    Il n’est pas impossible qu’un jour Microsoft invalide ta clé et tu devras en racheter une ou changer de système d’exploitation.
    Je ne tiens pas spécialement à faire de pub pour Linux, Windows ou autres, fais simplement avec ce qui te convient le mieux, c’est le principal.

    Pour plus d’infos : https://forum.hardware.fr/hfr/WindowsSoftware/windows-10/windows-gratuite-terminee-sujet_340725_1.htm

  13. https://tuxicoman.jesuislibre.net/2018/03/etude-de-la-telemetrie-de-windows-10.html

    Pas de vengeance ou de troll en donnant ce lien.
    A chaque annonce d’une avancée chez Windows, par l’ensemble des sites internet qui la relaie, je pense toujours à ce genre de flicage dont je ne peux effacer la rémanence dans mon esprit.
    Peu importe que la fonctionnalité de « la marche arrière » y soit implémentée car elle n’efface pas ce que ce lien démontre : que Windows m’est nocif.

    Croire que c’est entrer en religion en adoptant Linux et évacuer un commentaire qui te déplait ne te fait pas avancer si tu recherches aussi ton indépendance vis à vis d’un OS nocif pour toi.

    Les efforts pour adapter sa distribution à ses besoins sont payants puisqu’on y gagne en indépendance et en liberté.

    Oui c’est une religion, celle de ne pas subir.

  14. Tiens, pas de Arch-based ? J’aurai bien aimé voir comment s’en tire Manjaro XFCE, quand je l’utilisais encore c’était plutôt stable, fiable et bien foutu. Après faut voir pour ces histoires de partage smb et compression de japonais ^^

  15. HUmar, les 30€ c’était le prix de la mise à jour vers Windows 8 que j’ai acheté en physique (chez Darty si tu veux plus de précision). Au passage cette mise à jour ne vérifiait absolument pas la présence d’une version légale installée et « transformait » les versions pirates de Windows XP et Vista en versions légales, d’où le fait qu’elle ait été rapidement en rupture de stock – l’installeur marchait parfaitement « from scratch ». Mais j’avais une licence de Windows XP, là aussi en physique, qu’on m’avait donnée c’est vrai. Ensuite upgrade vers Windows 10 gratuite la première année, et depuis c’est en rolling release gratuite.

    Rien à voir avec le marché gris des licences à 20 ou 30€ qu’on trouve partout, et qui existe uniquement car Microsoft laisse (volontairement ?) faire… c’est comme l’update Windows 8, on les connaissait pas aussi souple avec les licences avant ça. Plein de gens de mon entourage en ont profité pour passer sur un cycle de mise à jour légales et gratuites. De là à penser qu’ils s’en foutent des licences de particuliers désormais…

    À savoir aussi : quand Microsoft détecte une version pirate, l’OS propose l’achat d’une licence en ligne et pendant un long moment le prix était plus bas que l’achat « normal ».

  16. Joli boulot !
    Au moins tu as le mérite d’avoir fait l’effort d’essayer de changer.

    Le seul petit bémol que j’ai a dire c’est que tu essayes de retrouver un windows dans un linux. Mais en faite c’est juste par ce que tu t’es habitué à Windows.
    Quand on voit la personnalisation que linux apporte et quand on la compare à celle de Windows… On sait de suite qui est le vainqueur.
    Ne perd pas espoir. Je suis certain que tu arriveras à trouver tout ce qu’il te faut pour te faire oublier Windows.

    De mon coté, j’ai un exemple concret d’un produit qui me manquait : c’était le pack office mais surtout Outlook et sa fonction Exchange.
    Que ce soit Thunderbird en imap ou avec des plugins divers et variés (ExQuilla ou davmail), j’étais très frustré. Puis un jour j’ai lu une news sur une configuration de messagerie banale : « Evolution ». Elle ne propose pas exchange dans la configuration mais quand tu ajoute la version « evolution-ews » et que tu connecte ton compte dans « paramètres » et « compte en ligne » de gnome… Tu ouvres Evolution… La Magie s’opère. 😀
    Pour Word et Excel, Wine et un peu d’huile de coude et ca roule.

    Tout ça pour dire qu’il ne faut pas désespérer et que tu arriveras forcément par trouver une solution ou une alternative à tes besoin et surtout « par changer tes habitudes windowsiennes ».

    Good Luck

  17. Quand j’en ai eu marre que Windows me résiste au moindre grain de poussière pour faire ma tambouille d’étudiant info j’ai installé Linux Mint en dual boot,

    Je n’avais pas d’avis particulier par rapport à telle ou telle distro pour moi c’était vanille-fraise ou vanille-chocolat, j’ai choisi Mint parce que c’est ce qu’il y a sur les ordi à l’école et que j’ai trouvé l’interface moins moche que mes vagues souvenirs d’anciennes version d’ubuntu sur les ordi d’autres personnes.

    Pas de problème à l’installation , parait-il que j’ai eu de la chance apparemment les portables hp sont connus pour chier complètement sur une tentative d’install mint.

    Une fois confortablement installé, en effet, Linux pour programmer c’est de la bombe.
    J’aurai été 110% satisfait si ça n’était pas pour ce tout tout petit détail.
    Le wifi ne fonctionne plus après une mise en veille.
    Énorme blague pour un ordi portable, c’est apparemment un problème courant d’Ubuntu et ses variantes.

    Même feeling que ta conclusion sur Mint, on est pas loin d’avoir un truc très bien, si ce n’est pour les petits détails qui deviennent vite de grosses emmerdes insolubles.

  18. Salut,
    En tant qu’utilisateur « Linux uniquement » depuis 1996/1997, effectivement, j’ai eu pas mal de fois à me poser la question : « Quel prog utiliser à la place d’un Truc-très-connu massivement utilisé sous Windows? », surtout que je travaille souvent avec des clients qui, eux, utilisent Windows.
    J’ai dû me poser une question un peu similaire pour l’administration à distance. Pour les machines distantes sous Linux j’utilise SSH et c’est plié. Sous Windows, comme évoqué dans ce post, on voit Teamviewer à tous les coins de rue, mais pas envie de payer une licence un bras, alors j’ai un peu fouillé et j’ai trouvé AnyDesk, c’est pas si connu que ça, mais c’est franchement pas mal, et dispo sur plusieurs plate-formes, dont Linux, bien sûr ( https://anydesk.fr/plate-formes ). Voilà, si ça peut dépanner quelqu’un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *