Quitter X

Où l’on parle de la possibilité et des moyens de quitter ou réduire son empreinte X (anciennement Twitter).

Faut-il quitter X ? Peut-on quitter X ? Comment quitter X ?

Ces questions doivent revenir assez souvent dans l’esprit de pas mal de personnes, et peut-être vous, donc je vais vous donner mon point de vue, les alternatives existant actuellement, et la façon dont j’ai opéré.

X ou Twitter ?

Tout d’abord, et avant qu’on me tombe dessus, oui, j’appelle désormais ce réseau X. Je ne suis pas payé par Elon Musk rassurez-vous, c’est juste qu’il faut se rendre à l’évidence : Twitter, le réseau que vous avez rejoint avant 2023, est désormais mort et a été remplacé par quelque chose d’autre.

On va pas se mentir, c’était déjà pas très bien barré avant, car les exécutifs de Twitter n’ont fait que prendre de mauvaises décisions. Mais maintenant, c’est acté : Twitter est mort, c’est maintenant X, le joujou d’un milliardaire qui est en train de l’envoyer allègrement dans le mur.

Faut-il quitter X ?

À cette question simple, il n’y a pas de réponse simple.

Tout dépend de vos valeurs, de la valeur marchande que représente X dans votre vie, de vos obligations, des interactions ou des comptes que vous êtes prêts à perdre ou pas, le tout mis au milieu d’une grande balance ou il faut peser le pour et le contre.

En d’autres termes, personne ne peut répondre à part vous, et personne ne peut vous tenir rigueur d’y rester car sinon vous y perdriez trop.

À cette question, j’en préfère une autre : Qu’êtes-vous encore prêts à donner à X ?

Un réseau social n’existe que grâce aux gens qui le composent, et grâce au contenu qu’ils offrent gracieusement.

Un post, un repost, un like, un follow, une réponse : toute ces interactions sont des cadeaux que vous faites au réseau sur lequel vous vous trouvez.

Ce n’est pas un hasard si depuis un an, X n’arrête pas d’inciter les gens à poster (via rétribution financière), ou à réagir (en présentant des posts qui font un buzz, le plus souvent négatif). C’est parce que sans votre contribution, un réseau social n’existe pas.

Indirectement, sur X, ce sont des cadeaux que vous faites à Elon Musk.

Il y a donc une multitude de possibilités pour réduire la quantité de ces cadeaux, sans avoir à brutalement fermer votre compte X et perdre le lien avec certaines personnes, ce qui pourrait même vous porter préjudice dans certains cas. C’est toutes ces possibilités que je vous propose d’explorer.

Personnellement, c’est cette approche progressive qui m’a permise de passer sur d’autres réseaux et de me rendre compte que X était en train de mourir.

Par « quitter » X, je veux donc dire « se retirer progressivement » et non pas forcément « je ferme tout kthxbye ». Mais encore une fois, vous faites ce que vous voulez.

Peut-on quitter X ?

Techniquement, oui. En pratique, c’est plus compliqué.

Comme c’est souvent dit ou répété, les externalités sur X sont très fortes. Autrement dit, il y a de fortes chances que vous ayez un nombre de liens sociaux suffisamment conséquent pour que quitter X vous impacte fortement.

Si vous êtes un compte influenceur ou que toucher le public le plus large possible est indispensable pour votre activité, quitter X est à l’heure actuelle une option suicidaire.

D’un autre côté, si vous avez une grosse communauté sur TikTok ou Instagram, vous pouvez peut-être renforcer ces réseaux ou parier sur Threads, Bluesky… mais surtout, posez-vous la question de savoir si maintenir une présence sur X en vaut la peine, surtout si votre santé mentale en prend un coup.

Si par contre vous n’allez sur X que de façon sporadique, ou bien que les comptes que vous suivez postent ailleurs, réduire fortement votre présence voire quitter X peut s’avérer beaucoup plus facile que vous ne le pensez.

Enfin, d’autres personnes n’ont absolument aucun intérêt à quitter X. Si vous êtes d’extrême-droite, homophobe et transphobe par exemple… pourquoi aller ailleurs alors que X est désormais un réseau social taillé pour vous ? Restez sur X et profitez-en (et je suis sérieux) !

Parmi les contenus que j’ai pu voir qu’on ne retrouve que difficilement ailleurs :

  • Les comptes d’artistes qui ont conservé X comme réseau social le plus actif.
  • Les gros comptes d’influenceur⋅euses dont c’est le réseau social principal.
  • Les comptes d’actualités live, par exemple les comptes de ligne RATP, SNCF…
  • Une variété linguistique énorme, par exemple autant de comptes japonais que français.
  • Les artistes qui postent du contenu 18+.
  • Les comptes pornographiques.
  • Les comptes de propagande.

Mon retour d’expérience

Ceci n’est qu’un exemple, je ne suis pas un gros compte (6k followers sur X) donc évidemment votre cas et vos objectifs ont de grandes chances d’être différents.

  • Sur Mastodon, il m’a fallu 1 an de posts constants pour retrouver une communauté active.
  • Sur Bluesky, il m’a fallu 3 mois de posts constants pour retrouver une communauté active.
  • Sur Threads, la récupération de sa communauté Instagram est automatique (gros cheat de Meta).

En fonction des sujets abordés (je poste sur les 3 en simultané), les réseaux sur lesquels j’ai le plus d’interactions sont Mastodon et Bluesky.

Mon réseau le plus faible est Threads, ce qui est attendu car je n’ai jamais été très actif sur Instagram.

Mon post le plus récent qui a le mieux fonctionné était sur Mastodon, avec environ 300 reposts. À titre de comparaison, un post simple est vu par environ 10% de mes follows sur Mastodon dans les premières heures (soit environ 200 personnes), ce qui n’est « que » deux fois moins que X (alors que X a 150x plus de comptes actifs).

Je n’ai « que » 2300 followers sur Mastodon et 1800 sur Bluesky, mais au doigt mouillé je trouve que le % d’engagement sur ces deux réseaux est plus élevé qu’ailleurs, et surtout mes posts ne sont pas montrés à des communautés de comptes en totale opposition avec mes valeurs.

Sur X, j’ai environ 6400 followers, j’estime que 20 à 30% sont des bots ou inactifs. À mon avis j’ai donc retrouvé peu ou prou la même visibilité sur les autres réseaux combinés. J’estime aujourd’hui que plus de 50% des comptes que je suivais (hors 18+) sont présents et actifs sur d’autres réseaux sociaux.

Mon reach sur X est d’environ 5% pour un post normal.

Ces chiffres sont plutôt une mauvaise nouvelle pour X, qui est apparemment entré dans un cercle vicieux qui lui fait perdre un nombre conséquent d’utilisateurs actifs, sans retournement en vue.

Comment quitter X ?

Ce conseils ne seront pas valables pour tout le monde, picorez, faites-vous votre propre recette, mais c’est ce que je peux retenir de mon expérience.

Voulez-vous rester sur les réseaux sociaux ?

C’est vraiment la première question à laquelle répondre.

De nombreuses personnes ont profité de cette « opportunité » pour tout simplement décider de réduire leur présence sur les réseaux sociaux, point final.

Si c’est le cas, sautez l’étape suivante 😉

Créez vous vos nouveaux comptes ailleurs (si vous n’en avez pas)

Choisissez le réseau qui vous semble le plus approprié pour remplacez votre expérience sur X, si vous désirez vraiment la remplacer… en effet certaines personnes sont sur X uniquement par obligation, mais n’aiment pas le format de microblog texte.

Dans l’ordre du plus gros au plus petit, en voici quelques-uns :

  • Facebook (3 milliards de comptes)
  • YouTube (2,4 milliards)
  • Instagram (2 milliards)
  • Tiktok (1 milliard)
  • LinkedIn (900 millions)
  • Tumblr (130 millions)
  • Threads (100 millions)
  • Mastodon (14 millions)
  • Bluesky (2 millions)

D’autres réseaux ne sont pas à oublier. Par exemple, certaines personnes ne sont principalement présentes que sur Discord ou Patreon.

Revenez à l’expérience X originale

Si vous utilisez des extensions permettant par exemple de modifier l’aspect de X pour revenir à l’aspect de Twitter (changer l’icône etc), je vous conseille des les désactiver.

Ce n’est plus l’expérience que vivent la majorité des utilisateur⋅ices et ça vous donne une mauvaise idée de ce qu’est désormais X.

L’icône X vous gêne ? Tant mieux, ça vous donnera moins envie d’y revenir !

Postez sur tous vos réseaux

Quelque soit les réseaux alternatifs que vous choisirez, la chose la plus importante c’est de poster simultanément sur tous vos réseaux.

Surtout si vous êtes suivi⋅e par de nombreuses personnes, poster sur tous vos réseaux en plus de X incitera de plus en plus de gens à basculer sur d’autres réseaux.

N’attendez pas autant de retours que sur X, qui est un des plus gros réseau à l’heure actuelle. Le manque de statistiques de vues et la jeunesse de certains réseaux va vous donner l’impression de parler dans le vide. Mais insistez, vraiment. Cela peut prendre des mois, mais c’est la seule façon de montrer à vos followers qu’ils peuvent retrouver votre contenu ailleurs.

N’oubliez pas que les réseaux sont ce que vous en faites.

Si vous ne postez pas, sauf exception (Threads), vous n’aurez pas de followers. C’est d’autant plus dur si vous venez de X avec un nombre de followers à 5 ou 6 chiffres, mais c’est la vérité.

De plus si vous ne postez que sur X, vous créez ou maintenez ces fameuses externalités qui n’incitent pas vos followers à partir ailleurs.

Réduisez vos interactions sur X au strict minimum

Posts : à part si cela fait partie de vos obligations ou si vous en vivez, ne postez pas. Réservez votre contenu pour d’autres réseaux, peut-être votre meilleur contenu dans un premier temps, puis tout votre contenu dans un second.

Likes, repartages, citations : Évitez-les au maximum. Essayez de vérifier si le post d’origine existe sur un autre réseau, et interagissez sur l’autre réseau.

=> S’il s’agit d’une news et qu’elle n’est pas présente ailleurs, au lieu d’y réagir sur X, repostez-la sur vos autres réseaux ! Elle ne colle pas avec l’ambiance plus chill qu’on trouve ailleurs ? Alors peut-être que ça ne valait pas le coup de réagir dessus tout court.
=> S’il s’agit d’un post qui vous fait réagir négativement (anxiété, énervement, bad buzz etc), bloquez le compte.

Réponses, commentaires : à limiter également au maximum. Effacez vos réponses une fois que la personne à qui elle s’adresse l’a vue.

De façon générale, posez-vous systématiquement ce genre de question : Est-ce que j’ai envie de faire ce cadeau à X ? Est-ce que j’ai vraiment besoin de réagir ici ?

Mon expérience personnelle :
– Je ne poste que pour indiquer mes nouveaux réseaux (ou partager des codes d’invitation Bluesky…).
– Je ne fais plus aucun like, repost, citation en public.
– Je réponds très peu, privilégiant les autres réseaux, et si je le fais, j’efface ma réponse le plus tôt possible.

Désinstallez ou déplacez l’application X

J’avais oublié cette étape haha 😅

Mais en effet, désinstaller l’application est une solution tout à fait efficace pour limiter votre accès, et si vous devez encore y avoir accès, vous pouvez vous limiter à y avoir accès sur votre PC par exemple.

En tout cas une des premières étapes est sans aucun doute de mettre l’application X au fin fond de votre smartphone : dans un dossier, ou une des dernières pages de la home, ou supprimer le raccourci de la home sur Android.
Ça empêchera votre mémoire musculaire de lancer l’app par réflexe.

À l’endroit où elle se trouvait, mettez l’application du réseau social qui vous plaît le plus ou que vous voulez développer le plus.

Réduisez votre « graphe social » sur X

Le graphe social, c’est tous les liens qui vous relient à d’autres comptes sur X.

On a déjà parlé des interactions, mais il y a autre chose que vous pouvez réduire : vos follows.

Je ne vais pas vous mentir, cette étape est plutôt chronophage, mais je vous garantis qu’elle va vous réserver énormément de surprises.

Limiter vos follows, c’est une façon de limiter les posts que vous voyez sur X mais que vous pouvez trouver ailleurs. Ce faisant cela va naturellement vous inciter à interagir ailleurs. De plus, vous ne réagirez plus aux posts que vous ne verrez plus (CQFD). Vous devez faire cette démarche manuellement, car le but de X, c’est justement tout le contraire : vous montrer le plus de contenu que vous êtes sensé⋅e apprécier pour que vous y reveniez le plus possible.

Avec environ 1000 follows, cette partie m’a pris du temps (plusieurs jours/semaines) car j’en faisais un peu chaque jour. Par exemple, je me disais : « aujourd’hui j’en enlève 50 ». C’est aussi compliqué par le fait que X ne vous montre pas votre liste de follows complète. Plus vous supprimerez des follows, plus vous en verrez repopper d’autres quelques heures plus tard dans votre liste.

Vous allez certainement noter lors de vos checks de comptes que très rapidement, Twitter vous BLOQUE la visualisation des posts de n’importe quel compte individuel. C’est le résultat du « rate limit » mis en place fin juin 2023, et qui n’a pas été levé dans ce cas car… bah ça vous mets bien des bâtons dans les roues pour nettoyer votre graphe social. Étonnant non ? Astuce : ce blocage se lève au bout de quelques minutes, mais pendant ce temps vous pouvez quand même consulter le contenu des comptes en allant dans l’onglet « Réponses » de leur profil.

Je vous laisse la surprise, mais au bout de quelques dizaines de follows supprimés, vous allez vite vous rendre compte que l’affichage de X commence à déconner un peu partout, pendant plusieurs heures. C’est certainement dû à tous les process supprimés par Musk pour des raisons d’économie et c’est à ce genre de choses qu’on voit que le service est en train de s’effondrer techniquement.

Mais bon, de façon générale, la manipulation est simple : vous allez dans votre liste de follows, et vous les supprimez en fonction de certains critères que vous définissez à l’avance. Voici ceux que j’ai utilisé, dans l’ordre des multiples passes que j’ai faites.

Passe 1 – Facile et rapide

  • Le compte ne vous intéresse plus. => ça dégage
  • Vous ne savez plus qui c’est. => ça dégage
  • Vous ne vous rappelez pas avoir vu de post récemment de ce compte. => vérifiez le compte, il est certainement inactif depuis des mois/années => ça dégage

Après cette première passe, j’ai réduit de 25 à 30% mon nombre de follows car un très grand nombre de comptes sont devenus inactifs fin 2022/début 2023.

À la fin vous allez peut-être avoir la sensation que le Twitter que vous connaissiez n’existe plus vraiment, après avoir vu que plein de comptes avec lesquels vous discutiez sont devenus complètement morts.

Actuellement, X tient encore la route uniquement grâce à son algorithme qui va creuser pour aller chercher du contenu à vous montrer, ce qui a souvent oblitéré les liens que vous pouviez avoir précédemment avec des comptes plus proches de vous.

Passe 2 – Les doublons

Pour cette passe, vous allez devoir faire faire plus de vérifications de profils et de comptes sur X et les croiser avec d’autres réseaux sociaux. L’idée est de supprimer vos follows de comptes qui sont actifs sur d’autres réseaux.

Vous pouvez vous aidez d’outils pour cette étape, par exemple Sky Follower Bridge, qui retrouve vos follows sur Bluesky.

Ce que j’ai remarqué :

  • Les artistes sont très souvent au moins aussi actifs sur Instagram, TikTok, Bluesky, Patreon
  • Les influenceurs et gros comptes, sont aussi actifs sur Tiktok, Instagram ou Threads
  • Les comptes sur la technologie, retrogaming, sont aussi actifs sur Mastodon, Bluesky, Facebook, Discord
  • Les libristes sont plus actifs sur Mastodon
  • Les comptes LGBTQIA+ sont plus actifs sur Mastodon et Bluesky
  • Les shitposts sont aussi actifs sur Bluesky et Mastodon
  • Les comptes 18+ (artistes, TDS) sont parfois aussi actifs sur Bluesky ou Mastodon.

À chaque fois que vous constatez un doublon, pas d’hésitation => ça dégage.

Pour les gens présents mais moins actifs sur d’autres réseaux, c’est à vous de voir quelle importance vous leur portez. Si elle est faible ou moyenne, l’unfollow sur X participera à les rendre plus actifs ailleurs (ça fera au moins une « vue » de moins sur leurs posts).

À la fin de cette étape, j’avais supprimé plus de 50% de mes follows originaux.

Passe 3 – Les choix

En dessous de 250-300 follows, ça commence à être compliqué d’en supprimer puisque vous allez forcément tomber sur des comptes actifs ou des comptes qui vous intéressent toujours.

Mais on arrive aussi au point où votre timeline va changer de comportement puisque vous avez supprimé les doublons de comptes que vous suivez sur d’autres réseaux. Vous allez voir réapparaître des gens que vous n’avez pas vu depuis longtemps, par exemple.

À ce stade, vous devriez ressentir que X ne vous apporte plus autant que ce que vous voyez sur d’autres réseaux. Et ça va commencer à être beaucoup plus facile de supprimer des follows de gens que vous connaissez, au fur et à mesure des posts que vous verrez popper sur votre timeline. Il est même probable que finalement, certains comptes vous spamment trop et que vous les supprimiez naturellement.

C’est à ce moment là que vous pouvez aussi définitivement passer dans un mode que j’appellerais « lecture seule ».

Passez en « lecture seule » sur X

Indiquez que votre compte est inactif

En changeant votre bio, votre nom d’affichage et/ou votre PP, vous pouvez facilement indiquer à vos followers que votre compte X n’est plus votre compte principal.

Je vous recommande de rajouter un lien vers un aggrégateur de liens (comme linktr.ee ou autre) où les gens peuvent trouver vos autre réseaux sociaux, par ordre de préférence.

Personnellement, j’ai effacé ma bio et j’ai passé ma PP (naturellement très colorée) en noir & blanc. L’effet recherché est que quand quelqu’un me trouve sur un autre réseau, il retrouve la PP colorée qu’il me connaissait d’avant, ce qui provoque un contraste fort entre compte inactif et compte « vivant ».

Passez votre compte en privé

Passer votre compte X en privé va vous permettre plusieurs choses :

  • Vous n’allez plus interagir avec vos follows (sauf si ce sont des mutuals), ce qui vous forcera à aller interagir ailleurs.
  • Vous pouvez toujours voir les comptes qui vous intéressent.
  • Vous allez vous rendre compte que beaucoup de vos nouveaux followers sont des bots…

Cette option est celle que je recommande aussi si vous avez des comptes alternatifs (spécifique sur un thème ou un fandom, 18+…). Ce sont souvent des communautés ou des comptes que vous aurez plus de mal à trouver ailleurs, pour l’instant.

Créez un second compte privé et limité pour les follows que vous ne voulez pas perdre

Si vous avez un compte avec un grand nombre de followers (5k+), une solution pour limiter vos interactions naturellement tout en conservant le contact avec les gens qui refusent de bouger est de vous créer un compte alternatif privé sur lequel vous pouvez transférer vos follows (comptes d’actus, artistes qui n’ont pas bougé, ami⋅es proches) et conserver votre compte principal public mais uniquement pour les annonces que vous postez en simultané sur les autres réseaux sociaux.

De cette manière, encore une fois, vous brisez un peu plus les externalités et vous réduisez votre graphe social public, ce qui incitera vos followers à venir vous suivre sur les autres réseaux sociaux sans se dire qu’ils y perdent au change.

Limitez les données exploitables publiquement par X

Avant de faire quoi que ce soit, pensez à récupérer votre archive de compte sur X. Cela peut prendre jusqu’à 48h. Vous récupérerez un mini-site web en .zip à décompresser avec tous vos posts, reposts, médias et DM.

Effacez votre historique de tweets

Lorsqu’une personne vient voir votre profil sur X en étant déconnectée, elle voit une sélection de vos « meilleurs posts » dont certains peuvent être très anciens, ce qui donne l’impression que votre compte est encore actif.

Une façon d’éviter ça est de passer votre compte en privé.

L’autre solution est d’effacer vos anciens posts à l’aide d’outils comme TweetDelete (testé par mes soins).

Contrairement aux autres réseaux comme Mastodon ou Bluesky, ces opérations automatisées sont malheureusement payantes.

Je vous conseille d’effacer par paliers, année par année, en commençant par les plus anciens posts, ce qui peut vous permettre de conserver vos posts les plus récents. Une autre option permet d’effacer automatiquement tous les posts plus anciens qu’une certaine durée.
Un abonnement d’un mois est largement suffisant dans la majorité des cas (l’effacement prend beaucoup de temps).

Attention : même effacés, X conserve une archive (inaccessible) de vos posts pendant un temps qui n’est pas connu.

Effacez votre compte

C’est l’arme atomique, évidemment.

Vous aurez 30 jours pour revenir sur votre décision. Passé ce délai, votre compte est irrécupérable mais surtout, votre nom de compte pourra être réutilisé.

C’est donc une option que je déconseille aux grands comptes, et la raison pour laquelle la plupart annoncent devenir inactifs sans pour autant effacer leurs comptes.

Attention : même effacé, X conserve une archive (inaccessible) de votre compte pendant un temps qui n’est pas connu.

Recréez une autre expérience en dehors de X

Quitter X, c’est bien, encore faut-il ne pas refaire les mêmes erreurs ailleurs.

Par exemple, on peut constater actuellement une certaine retenue sur les thèmes politiques, qui ont fortement pourri l’ambiance sur X. Mais d’un autre côté, des réseaux comme Threads ont vu apparaître un grand nombre de posts négatifs. À vous d’agir de façon intelligente pour créer une meilleure expérience pour vous et tout le monde. De nouveaux outils sont à votre disposition pour ça :

Mastodon a un système de CW qui permet de masquer les conversations (politiques ou autres) pour les gens qui préfèrent ne pas les voir, tout en laissant le champ libre pour celles et ceux qui veulent faire du rant (à tort ou à raison).

Mastodon et Bluesky ont des systèmes très efficaces permettant de tagger les contenus 18+, qui sont cachés par défaut quand vous vous inscrivez.

Sur Bluesky et Threads, lorsque vous bloquez un compte, toutes ses réponses à vos posts deviennent invisibles pour tout le monde.

Bluesky possède un système de listes de blocages partageables auxquelles vous pouvez vous abonner pour automatiquement bloquer une chiée de comptes sans que vous ayez à intervenir. Ce système vous permet même de déléguer à un tiers la modération des réponses à vos posts !

Mastodon permet à vous et votre administrateur de bloquer des listes d’utilisateurs ou d’autres serveurs Mastodon. Vous pouvez aussi rendre individuellement chaque message visible uniquement pour vos followers.

Pour retrouver des communautés de personnes qui partagent les mêmes passions que vous, Mastodon vous permet de suivre des hashtags (les posts qui les contiennent apparaîtront sur votre timeline) et Bluesky vous permet de vous abonner à des algorithmes créées par d’autres utilisateur⋅ices appelées « feeds » ou « flux d’actualité », que vous pouvez épingler sur votre home.

Bref, vous avez beaucoup plus d’outils à votre disposition pour avoir une meilleure expérience que sur X, et on n’en est qu’au début.

Si je peux vous donner un dernier conseil, méfiez-vous des algorithmes qui vous poussent du contenu négatif pour vous faire réagir (c’est notamment le cas sur Threads). Et bloquez, bloquez, bloquez !

Conclusion

Y’a pas de conclusion. Tout est entre vos mains.

2 réflexions sur “Quitter X”

  1. C’est dommage de ne pas mentionner d’héberger son propre contenu via un blog/site (alors que c’est un blogpost ^__^).

  2. Ping : How to leave X - Coredump

Les commentaires sont fermés.