Double Trouble

Tiens j’aimerais parler d’un cas intéressant d’adaptation en VF : la saison 4 de She-Ra.

Cette nouvelle saison introduit un personnage génial… Double Trouble.

C’est un.e metamorphe doublé.e par le non moins génial Jacob Tobia, que j’ai découvert.e à cette occasion. Sa prestation est jouissive !

Personnellement, en quelques secondes, Double Trouble est rentré.e dans le hall of fame de mes personnages favoris.

Jacob Tobia est une personne non-binaire qui demande l’utilisation du « singular they » à son égard. Ce « they singulier » et ses dérivés sont des pronoms épicènes qui existent en anglais depuis 600 ans et que les personnes non-binaires reprennent logiquement en tant que sujet.

Noelle Stevenson, l’autrice de la série, a utilisé le singular they pour le personnage de Double Trouble, qui est également non-binaire (logique pour un.e métamorphe). D’après ses propres déclarations, c’est même Netflix qui a incité à l’utilisation de ce pronom.

Et donc, dans le monde d’Etheria, l’utilisation du singular they est courant.
Lorsque les personnages parlent de Double Trouble, ils l’utilisent naturellement !

(pas de spoiler sur l’intrigue principale, rassurez-vous)

Question : comment ont-ils adapté en français ?

La question du genre neutre est miné dans notre langue, où il n’existe historiquement pas ; il est souvent représenté par le masculin. Ce qui est rejeté, entre autres, par une partie de la communauté LGBTQI+.

Je vais pas rentrer trop dans le sujet car comme je viens de le dire, c’est un sujet complexe et les concerné.es ne sont pas forcément du même avis.

Oui je sais, c’est le drapeau transgenre… mais les couleurs vont trop bien avec Double Trouble. (montage par eboydabi)

Globalement, la règle c’est qu’il est d’usage de respecter les pronoms et les accords demandés par chaque personne.
Je vous assure que c’est pas si dur que ça.

Et puis ça s’appelle le respect.

Mais… Double Trouble est un personnage écrit par des anglophones. Du coup, c’est la personne qui adapte qui décide du genre utilisé lors de la traduction.

J’avoue que j’ai un moment pensé que le singular they serait traduit par un pronom neutre moderne comme « iel », « ul », « ol »… mais non.

Dans la VF, le personnage s’appelle Doublia, ce qui suit la règle des noms féminins en « -a » sur Etheria. Sa voix a un timbre féminin, et le pronom utilisé est « elle » : ça semble en tout point être une femme.

Notons que de temps en temps, l’adaptation hésite: parfois le masculin est utilisé (« un métamorphe »)… j’ai même vu « elles » dans les sous-titres.

Je ne sais pas quel est l’avis des personnes concernées, je ne fais que constater.

Peut-être était-ce une directive donnée pour toutes les adaptations dans des langues qui n’ont pas de pronom épicène ou neutre « historique » ? Ça pourrait être le cas, histoire de ne pas laisser les équipes de traduction s’embourber dans des débats infinis.

Ce post était garanti 100% Double Trouble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.