Moi aussi

Je suis tombé sur une news assez intéressante qui montre à quel point les grands businessmen peuvent être de parfaits crétins. Il s’agit d’une news concernant Creative, société connue pour avoir créé la Soundblaster qui est devenu un des deux grands standards de carte son sur PC.
Cette fois-ci ce n’est pas à propos de la Soundblaster mais de l’autre grande ligne de produits de Creative, leurs lecteurs MP3. Selon cet article, lors du dernier CES (salon d’électronique grand public), Creative a été très présent avec ses lecteurs MP3 et notamment les modèles Zen Micro et Zen Touch. Ce sont des lecteurs basés sur un disque dur de 5Go ou 20Go et plus (selon le modèle), qui peuvent stocker photos ou fichiers audio aux formats mp3/wmv/wav/ogg et avec une interface sensitive.
Je n’ai aucun mérite pour avoir dégotté ça puisque tout provient de cette page de Slashdot que je vais résumer pour vous.
Bien sûr, vous avez tous compris que ces lecteurs sont des repompes du concept de l’iPod (ici et ici). Mais le but de Creative est de « tuer » l’iPod et de lui voler ses parts de marché, rien que ça. Cette déclaration vient directement du PDG de Creative, Sim Whong Hoo. Vous pouvez lire tout son espoir concentré dans cet article datant de novembre 2004.

Alors, quel intérêt me direz vous ?

Et bien, un Contributeur de Slashdot nommé onpaws fait remarquer que Creative n’a en aucun cas intérêt à « tuer » l’iPod. Tout simplement parce que tous les lecteur mp3 récents de cette société ont été de simples repompes de chaque nouveau concept d’Apple… Extraits de la lettre ouverte de onpaws à Sim Whong Hoo :
« (…) l’iPod gagne car il est différenciable de vous (…). Comment gagnez-vous ? Quel est votre cri de guerre ? (…) Quand la première génération d’iPod est sortie, vous vendiez toujours le MP3 jukebox (480$) qui ne pouvait pas faire d’avance ou de retour rapide (si si !), qui ressemblait à un vaisseau spatial et qui prenait 20 secondes pour transférer un morceau (USB 1.0). Rapidement, votre équipe s’est dépêchée d’en créer une meilleure version après le gros succès de l’iPod. Le succès de l’interface sensitive a également été « empruntée » par votre ligne de produits Zen-Touch. Et finalement, après l’annonce du iPod mini, vous avez bizarrement annoncé la nouvelle ligne de Zen Micro en 10 couleurs. »

Cette stratégie marketing est très connue et s’appelle le « moi aussi » (me too) que Microsoft applique beaucoup. Exemples récents parmi tant d’autres : Google a un super moteur de recherche ? Microsoft : « moi aussi ! ». Google propose beaucoup d’espace de stockage d’e-mails ? Microsoft : « moi aussi ! »… etc. Ça marche, puisque Creative a vendu 2 millions de lecteurs l’année dernière.

Mais passons sur les considérations marketing. Passons sur les bugs de ces lecteurs qui ont l’air extrêmement peu fiables (un autre contributeur de Slashdot possesseur d’un Zen signale que le logiciel fourni avec ne fonctionne pas et qu’il faut en acheter un autre à 30$). Passons sur plein de choses. Le plus important n’a été relevé par personne.

Creative veut piquer des parts de marché à Apple. Bien. Je n’ai pas d’iPod, mais j’ai déjà iTunes. Comme un possesseur d’iPod, j’ai importé tous mes CD audio sur mon disque dur, afin de pouvoir les écouter sans me prendre la tête. Pour ce faire, iTunes les a compressé non pas en mp3, mais en AAC qui est un format de qualité supérieure (ou qui, à qualité égale, prend moins de place). C’est l’option par défaut. Je connais des gens qui ont encodé des centaines de CD audio de cette façon. Et bien sûr, tous les morceaux que les gens achètent sur iTunes Music Store sont dans un format AAC spécialement protégé contre la copie. Bien.
Ce sont donc les utilisateurs que Creative veut « piquer » à Apple. Malheureusement… aucun de leurs lecteurs ne lit le format AAC.

Sur Slashdot, quelqu’un a répondu :
« Notre cri de guerre ? Pas dans la gueule, pas dans la gueule !«